Quand faire est ‘être' : une analyse des emplois aspectuelement statifs de faire

par Fatiha Aknouche (Hamida)

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Anne Carlier et de Katia Paykin.

Thèses en préparation à Lille 3 , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq) depuis le 01-10-2010 .


  • Résumé

    Cette étude s'articule autour du verbe faire et de son emploi statif avec analyse des restrictions sémantiques et syntaxiques ainsi que des contraintes aspectuelles et temporelles qu'il engendre.outre sa contribution à la formation de structures verbales majeures telles que les constructions : jean fait le ménage (verbe support), jean fait cuire les pâtes (faire semi-auxiliaire), jean fait la lecture aux enfants (verbe opérateur) et jean lave les carreaux comme il le fait chaque samedi (pro-verbe) où le verbe faire garde son sème actif, celui-ci apparaît aussi dans des structures non agentives telles que : jean fait sérieux, jean fait du 44 ou encore il fait beau, il fait jour.notre recherche portera tout son intérêt sur cet emploi statif de faire. nous exploiterons le corpus frantext et nous montrerons qu'il existe un paradigme conséquent d'occurrences du verbe faire statif avec sélection d'un argument sujet non agentif ou sans sélection dans sa structure impersonnelle. notre hypothèse consistera à regrouper sous une même enseigne tous les emplois du faire statif dotés d'un sujet non agentif en repérant les restrictions de sélection qu'impose le verbe à ses arguments ainsi que les contraintes sémantiques et syntaxiques qui pèsent sur ce même verbe. nous représenterons le verbe faire dans une sphère sémantique où le verbe dans son sens le plus large (fabriquer, exercer, effectuer, préparer, etc.) occupe le noyau et où gravitent tout autour les divers autres emplois. sachant que plus on s'éloigne du noyau plus le verbe faire perd de son sémantisme, le sujet de son agentivité et le procès de son dynamisme.cette recherche sera ponctuée par une étude contrastive avec l'arabe concernant les emplois statifs du verbe faire où pour chaque emploi statif du verbe on voit apparaître le verbe être ou un autre verbe d'état.


  • Pas de résumé disponible.