Adverbes locatifs en français

par Youngin Hur

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Denis Le Pesant.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Connaissance, langage et modélisation (Nanterre) depuis le 08-12-2010 .


  • Résumé

    L’adverbe est l’une des catégories invariables du discours. Le définir clairement n’est pas toujours chose aisée, tant cette catégorie grammaticale regorge de mots d’une grande hétérogénéité, non seulement du point de vue de leur nature, mais également du point de vue de leur rôle. L’adverbe peut ainsi signifier la comparaison, le lieu, la manière ou la qualité, l’ordre et le rang, la quantité, le temps, etc. Il peut encore servir de connecteur logique, de négation, etc. Lorsque l’adverbe permet de répondre à la question « où ? » posé autour du verbe, on parle d’adverbe locatif, traditionnellement appelé adverbe de lieu. C’est à cette catégorie d’adverbes que nous avons consacré notre étude. Les adverbes locatifs ont rarement fait l’objet d’une étude exhaustive, ce qui nous a amené à nous intéresser à leur classification dans le cadre théorique du lexique-grammaire. Pour parvenir à nos fins, nous nous sommes proposé pour objectif principal de mettre en évidence les différentes propriétés syntactico-sémantiques de ces adverbes locatifs. Mais avant d’en arriver-là, il était nécessaire de clarifier la notion très ambivalente de lieu, ce vocable permettant en effet de regrouper des réalités diverses telles que les lieux ayant un sens purement locatif (ex. ici, là-haut) et les lieux impliquant l’idée d’activités qui leur sont associées (ex. au cinéma, à l’école), pour ne citer que ces deux exemples. Il s’agissait donc de mettre en évidence cette classification interne au sein même de cette dernière notion de lieu. Ainsi, nous parlons d’adverbes locatifs non prédicatifs pour désigner les adverbes ayant un sens de lieu impliquant également un sens d’activité associée à ce lieu. De même, les adverbes locatifs prédicatifs pour parler des adverbes désignant explicitement une activité liée à un lieu tout en possédant une référence de lieu rendant possible une telle activité. Compte tenu de la rareté des études qui examinent de manière systématique le lien entre la notion de lieu et les adverbes de lieu, tout l’intérêt de notre démarche aura été d’élaborer une approche analytique qui rende compte des phénomènes sémantico-syntaxiques propres aux adverbes locatifs. Cette étude est d’autant plus nécessaire que l’absence d’une méthode d’analyse a souvent fait obstacle à l’établissement d’une classification des adverbes locatifs.

  • Titre traduit

    Locative adverbes in french


  • Résumé

    The adverb is an invariable part of discourse. Defining it with clarity is not a simple assignment, as this category in grammar is filled with words of great heterogeneity, not only from the point of view of their nature, but also from the point of view of their role. The adverb can thus mean comparison, place, manner, quality, order, rank, quantity, and time, etc. It can also be used as a logical connector, negation, etc. When the adverb allows the question "where?" to be raised around the verb, one speaks of locative adverb, traditionally known as adverb of place. It is to this category of adverbs that we have devoted our study. Locative adverbs have rarely been studied exhaustively, which has led us to consider their classification in the theoretical framework of the lexicon-grammar. In order to achieve our goals, we propose to highlight the different syntactico-semantic properties of these adverbs. But before we came to that point, it was necessary to clarify the very ambivalent notion of place, since this term allows us to gather diverse realities such as places with a purely locative sense (e.g. here, up there) and places involving the idea of activities associated within them (e.g. at the cinema, at the school), to only mention these two examples. It was therefore necessary to bring to light this internal classification within the very notion of place. Thus, we speak of non-predicative locative adverbs to denote adverbs with a sense of place that also implies a sense of activity associated with those places. Similarly, predicative locative adverbs to speak of adverbs explicitly designating an activity linked to a place while referring to a location allowing such activity to be performed Given the scarcity of studies that systematically examine the link between the notion of place and adverbs of place, all the interest of our approach will have been to develop an analytical approach that accounts for the semantico-syntactic phenomena specific to locative adverbs. This study is all the more necessary due to the absence of a method of analysis often hindered the establishment of a classification of adverbs of place.