Soft power et film hollywoodien : vers le paradigme de l’ère immaterielle

par Aleksandra Humo

Thèse de doctorat en Histoire des idées, Sciences humaines et sociales, Relations internationales contemporaines

Sous la direction de Laurent Martin.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Études anglophones, germanophones, et européennes (2009-2019 ; Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) et de Équipe de recherche Intégration dans l'espace européen (Paris) (equipe de recherche) depuis le 12-12-2010 .


  • Résumé

    Avec la mondialisation, la culture devient l’un des facteurs les plus importants des relations internationales, notamment en influençant de plus en plus le domaine économique. Le concept de Soft Power voit le jour en 1990 de la pensée de Joseph Nye. Concept nouveau et révolutionnaire, qui touche à la culture, mais surtout au pouvoir de la pensée des peuples, individus et nations. Lorsqu'il est question de Soft Power tout dépend de ce que vous pensez. Pourtant aujourd’hui le Soft Power est encore parfois mécompris. Joseph Nye en 1990 écrit sur la nature changeante du pouvoir américain et les raisons de la domination étasunienne dans le monde et sur les perspectives de maintien de cette domination qu’il attribue en grande partie à son Soft Power. Cependant, en 1990 Nye n’écrit pas sur le pouvoir de l’un des maillons les plus forts de la culture étasunienne dans le monde, le cinéma produit à Hollywood. Cette étude historique et philosophique porte essentiellement sur le rapprochement du pouvoir doux américain et du pouvoir du cinéma hollywoodien dans le contexte d’une ère de plus en plus immatérielle.

  • Titre traduit

    Soft power and Hollywood film : towards the paradigm of the immaterial era


  • Résumé

    With globalization, culture is becoming one of the most important factors in international relations, in particular by increasingly influencing the economic domain. The concept of Soft Power is born in 1990 from the thought of Joseph Nye. A new and revolutionary concept, which touches culture, but especially the power of the thought, the thought of peoples, individuals and nations. When it comes to Soft Power everything is depending on what you think. Yet today Soft Power is still sometimes misunderstood. Joseph Nye in 1990 writes about the changing nature of American power and the reasons for US dominance in the world and on the prospects of maintaining this domination that he largely attributes to Soft Power. However, in 1990 Nye did not write about the power of one of the strongest links of American culture in the world, Hollywood films. This philosophical and historical study focuses on the rapprochement of American soft power and the power of US cinema in the context of an increasingly immaterial era.