L'impact sociologique des arts de la rue dans la prise de conscience d'un milieu urbain collectif.

par Cynthia Himmiesoete

Projet de thèse en Sciences de l'art et esthétique

Sous la direction de Serge Bismuth.

Thèses en préparation à Amiens depuis le 04-10-2010 .


  • Résumé

    Depuis les années 70 et l'art de la performance, les artistes n'ont eu de cesse de vouloir se rapprocher du public, d'aller à sa rencontre, de descendre dans la rue. c'est de cette envie, mise en parallèle avec les esthétiques contemporaines et les revendications de l'espace public, que sont nées les actions de rue, nouveau genre artistique, souvent engagé politiquement. l'espace public est donc aujourd'hui perçu comme un terrain d'expérimentations et de réflexions. les propositions artistiques dialoguent avec cet espace et le questionnent. les propositions artistiques tendent vers une appropriation de l'espace public sous forme de terrain de regroupement festif et de divertissement. il s'agit donc d'utiliser la rue en tant que support alors qu'elle fut auparavant employée en tant que sujet. dans ce cas, l'espace public se substitue aux lieux de diffusion ordinaires. au début des années 70, des artistes cherchent à conjuguer les préoccupations sociales et le goût de la fête, et se nomment « nouveaux saltimbanques ». leurs spectacles revisitent les traditions foraines et carnavalesques, la chanson des rues, le cirque… et trouvent place dans certaines fêtes associatives ou politiques. dans cette perspective, une multitude de compagnies d'arts de la rue se structurent dans les années 80. les artistes de rue sont nés de cette relation entre l'art et le social, de la population avec l'espace public, et ont ainsi pris leur source dans l'histoire de la fête et de la rue. nous tenterons de donner du sens et de définir quel est l'impact des actions artistiques contemporaines dans l'espace public, quels en sont les nouveaux enjeux et les nouvelles formes. notre analyse s'appuiera sur l'observation et la mise en place d'actions expérimentales menées en partenariats avec les universités d'amiens, de brest et de winchester.


  • Pas de résumé disponible.