La décréation à l'oeuvre chez carmelo bene

par Genevieve Hegron

Projet de thèse en Littératures française et francophone

Sous la direction de Évelyne Grossman.

Thèses en préparation à Paris 7 depuis le 19-01-2007 .


  • Résumé

    Nous projetons une étude en miroir sur un ensemble de supports écrits visuels et sonores de carmelo bene à la lumière de l'oeuvre d'antonin artaud. notre étude portera sur le mouvement de création et nous appellerons << décréation >> l'alliance qui se tisse entre ces deux créateurs. comment s'exprime, se traduit la décréation ? le mouvement de création dans l'oeuvre de carmelo bene et chez artaud semble naître de soustractions, de négations, de déformations, de déconstructions, de désarticulations et de superpositions. nous interrogerons la décréation à partir des bouleversements du texte. les supports textuels déconstruits, amputés et fragmentés s'estompent au profit d'une immédiateté et d'une fulgurance où l'espace visuel multiplie les sensations effaçant le compact de la logique. dans cette perspective, nous étudierons le langage << désarticulé >>, scandé qui met à mal la langue normée. nous développerons l'effacement du personnage dans ce que bene appelle la << machine actoriale >> ; pas de rôle ni d'interprétation ni encore de représentation.


  • Pas de résumé disponible.