Effets de focalisation et de cadrage dans la mise en images de la localisation et de la configuration. eléments pour une sémantique des prépositions spatiales en français à partir de l'espagnol. prépositions françaises à-en-dans-chez-sur, prépositions espagnoles a-en-sobre

par Patricia Hernandez

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Laurent Gosselin.

Thèses en préparation à Rouen , dans le cadre de Ecole Doctorale Savoirs, Critique, Expertises depuis le 18-01-2007 .


  • Résumé

    Sur la base de l'existence d'une appréhension de l'espace à partir de la perception, de l'action et de la culture, notre étude porte sur la spatialisation suggérée par les restrictions de sélection des prépositions françaises à, en, dans, chez, sur opposées à celles des relateurs espagnols a, en, sobre, pour essayer de définir les mises en images induites par chaque langue dans le cadre d'une construction dynamique du sens qui donne à voir l'objet du discours. une brève description des marqueurs espagnols a, en, sobre est suivie du point central de notre étude : le sémantisme de à, en, dans, chez, sur. les théories linguistiques avancées jusqu'à présent associées à l'analyse de quelque deux mille citations bilingues, au contraste entre paires prépositionnelles, et à l'application d'un dispositif d'analyse visuelle pour le traitement des prépositions débouchent sur une description du sémantisme de chaque marqueur ainsi que sur un aperçu des caractéristiques générales de chacun des deux systèmes étudiés. une distinction essentielle est la portée, dans chaque langue, des notions de localisation et de configuration, qui donnent lieu, dans notre dispositif visuel à une formulation en termes de cadrages et de focus.


  • Pas de résumé disponible.