American dreamers/american writers : inventions d'amérique(s) chez steven millhauser

par Maxime Herbaut

Thèse de doctorat en Études nord-américaines

Sous la direction de Mathieu Duplay.

Thèses en préparation à Lille 3 , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord) depuis le 17-10-2006 .


  • Résumé

    Univers concret des états-unis d'amérique, décrit à travers ses objets, ses banlieues et ses lieux quotidiens, ou fantasme d'amérique, qui transparaît dans des fictions faisant appel au gothique ou au merveilleux : steven millhauser interroge dans ses textes la culture de son pays sous des angles bien particuliers. en étudiant l'imagerie américaine de ces textes (objets de consommation, icônes de la culture populaire américaine, mais aussi d'autres objets moins anodins), nous tenterons également d'identifier les composantes du décor/texte américain de millhauser : s'agit-il vraiment de mettre en texte un pays, un espace ou un ensemble de lieux, ou plutôt l'amérique n'est-elle pas déjà un texte, que l'écrivain et son lecteur s'affairent à décrypter ? la teneur parodique de ces fictions nous amène aussi à soulever la question des prédécesseurs de millhauser : ses récits revisitent souvent les classiques de la littérature américaine, les fabulistes comme poe et hawthorne surtout, mais aussi les satires de mark twain, ou encore le réalisme de dreiser et de howells. la présente étude se propose d'interroger le binôme << rêveur américain/écrivain américain >> qui parcourt la fiction de millhauser dans son ensemble. nous nous pencherons en particulier sur les multiples problèmes que posent ces textes en termes de réécriture et de reprise. nous tenterons aussi d'analyser les interrogations que suscitent ces textes sur l'imagerie américaine conventionnelle qu'ils revisitent, ainsi que sur le rôle que joue l'écriture dans ces diverses tentatives d'invention/réinventions d'amérique(s).


  • Pas de résumé disponible.