Entre libéralisme et social-démocratie: une analyse critique des théories contemporaines de la

par Soha Hassan bayoumi (BAYOUMI MOHAMED HASSAN)

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Marc Sadoun.

Thèses en préparation à Paris, Institut d'études politiques , dans le cadre de Ecole doctorale de sciences po depuis le 01-10-2005 .


  • Résumé

    Cette thèse prétend aller au-delà du fameux débat entre libéraux et communatariens, pour divulguer un autre débat potentiel dissimulé, celui entre libéralisme et social-démocratie. il s’agit de contribuer à une nouvelle lecture du débat suscité par la publication par john rawls de son ouvrage important, théorie de la justice, en tentant d’étudier les points de rapprochement et d’éloignement entre le libéralisme et la social- démocratie, et de voir si le liberalisme du welfare ou la social-democratie a pu creer un modele different de justice distributive et d’egalite et d’etudier ses approches vis-a-vis des questions de la neutralite, de la liberte et de l’etat de droit. l’hypothèse adoptée par cette recherche est donc que la social-démocratie, surtout dans la philosophie analytique anglo-saxonne, n’est qu’une forme du libéralisme, un libéralisme qui croit en l’importance pour l’état de manifester à tous les citoyens un respect égal, un libéralisme qui épouse l’égalitarisme (où le cœur, la signification et les critères de l’égalité sont définis de manières variées), un libéralisme qui, tout en respectant le marché et croyant en son importance, se trouve obligé de remédier aux injustices qui s’en suivent. une méthode de lecture analytique, comparative et critique a été adoptée pour comprendre les origines des idées défendues par les auteurs qui font l’objet de cette étude et pour examiner les points de rapprochement et d’éloignement entre le libéralisme et la social- démocratie autour des divers axes constituant ce qu’on peut qualifier de principales théories de la justice dans la pensée politique libérale contemporaine.

  • Titre traduit

    Between liberalism and social-democracy: a critical analysis of contemporary theories of justice


  • Résumé

    This thesis aims to go beyond the famous liberal-communitarian debate in order to explore another potential debate, which is that between liberals (notably classical liberals) and social democrats (welfare liberals). the goal is to contribute to a new reading of the debate which was launched by the publication of john rawls’s a theory of justice in 1971 and to attempt to study the points of convergence and divergence between classical liberalism and welfare liberalism, focusing on what welfare liberalism has to offer in matters of equality and distributive justice and if it can be seen as proffering a viable and coherent model of its own. this research relies on the hypothesis that social-democracy (or welfare liberalism), notably in anglo-saxon analytic philosophy, is a variant of liberalism, a liberalism that takes seriously the idea that the state should show equal concern toward its citizens, a liberalism that espouses egalitarianism (even though it provides significantly different meanings and criteria of equality), a liberalism that, while upholding free-market economy and highlighting its importance, strives to remedy the injustices created by this economy. the research adopts an analytical, comparative and critical method in its attempt to understand the ideas defended by the authors that it studies and to examine the points of convergence and divergence between welfare liberalism and classical liberalism around several axes that constitute what can be referred to as the main theories of justice in contemporary liberal philosophy.