La chasse francaise du sanglier et du grand gibier de plaine a l'horizon 2010, depuis les confins du perigord-noir, du quercy et du haut-agenais.

par Alain Gigounoux

Projet de thèse en Anthropologie

Sous la direction de Jean-pierre Albert.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 02-12-2010 .


  • Résumé

    Nous proposons, par une approche anthropologique classique, de décrypter et d'analyser les logiques qui sous-tendent l'être et le devenir de la chasse française du grand gibier de plaine et plus particulièrement celle du sanglier, à l'horizon 2010. nous questionnerons, en tant que présidant aux praxis, coutumes et cultures cynégétiques comme à la façon pour le chasseur de se définir et d'être perçu, les codes, valeurs et enjeux, notamment sociaux, sociétaux ou politiques et les rapports au gibier, à l'animal, à la nature, au sauvage, au domestique, au cultivé et à la mort. nous conduirons une approche comparative sur le temps long, à l'échelle des différentes régions françaises et parfois européennes. une observation participante, pratiqué au sein d'une vingtaine d'équipes de chasse villageoise, aux confins du périgord-noir, du haut-agenais et du quercy, sera confrontée aux travaux réalisés sur la chasse depuis une trentaine d'années. nous analyserons l'influence comme le caractère révélateur des politiques publiques et du droit de la chasse, en particulier les interactions entre les mesures, leur perception par les chasseurs et les conséquences de leur application. nous nous pencherons sur le désintérêt marqué de nombreux chasseurs pour les chasses collectives au chien courant, au profit de modes de chasse plus discrets et individualisés. nous chercherons à apporter un éclairage au déclin que connaissent les effectifs de chasseurs depuis près d'un demi-siècle, au regard, notamment, des motivations qui peuvent amener à la chasse de nouveaux pratiquants, comme de celles qui en éloignent ceux qui y paraissaient prédestinés d'après les conceptions classiques du recrutement.


  • Pas de résumé disponible.