Pensée, syntaxe et prosodie : la linguistique et l'art dramatique ont des choses à se dire

par Rémi Godement

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Jean-philippe Martin.

Thèses en préparation à Paris 7 depuis le 27-10-2010 .


  • Résumé

    Rapports entre, d'une part, des théories linguistiques sur l'intonation et ses relations avec la syntaxe, et d'autre part, des théories, ou techniques, du jeu d'acteur sur les mêmes questions. il existe, notamment en france et en grande-bretagne, une certaine école du jeu d'acteur dont la base de l'enseignement est la diction. en france, on peut parler de la tradition copeau-jouvet-dullin, perpétuée par des professeurs tels que georges le roy, michel bernardy et jean-laurent cochet ; en grande-bretagne, de celle initiée par l'homme de théâtre william poel, enseignée aujourd'hui par des metteurs en scène comme peter hall ou william gaskill. une phrase de louis jouvet résume bien ces traditions : « la diction entraîne le sentiment ». autrement dit, le comédien est ému de la façon dont il dit le texte. jean-laurent cochet ajoute qu'il ne faut pas jouer les mots mais les déjouer. la thèse a plusieurs objectifs : établir des rapports entre ces traditions et certaines théories linguistiques de l'intonation, chercher des expériences possibles à mener avec des comédiens et étudier la parole spontanée de certains comédiens


  • Pas de résumé disponible.