Quelle place pour l'agriculture en ville ? le développement de nouvelles pratiques agricoles citadines en france

par Florence Sorrentino (Gall)

Projet de thèse en Géographie

Sous la direction de Nathalie Blanc.

Thèses en préparation à Paris 7 depuis le 14-12-2010 .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est de questionner la place de l'agriculture en ville et de rendre compte des pratiques agricoles qui trouvent de nouveaux espaces en milieu urbain. il s'agit de s'interroger sur la pertinence de l'agriculture comme moyen de repenser la place et les fonctions de la nature dans la ville dense, dans le contexte des réflexions sur la ville durable. de nombreux projets d'agriculture citadine éclosent dans les villes des pays développés : jardins partagés, toitures plantées, potagers urbains… quels sont les acteurs de ces mouvements ? où prennent place ces expériences ? des travaux cartographiques seront faits à différentes échelles. on s'interrogera sur la corrélation entre la taille de la ville et le développement de telles pratiques. en milieu urbain, qui est ressenti comme stérile, quel peut être l'intérêt de produire des aliments ? quelle peut être les apports d'une telle nature pour la vie urbaine ? souvent développée en lien avec des situations critiques (guerre, blocus, prise de conscience écologique), l'agriculture citadine interroge la psychologie environnementale et les modalités de résilience urbaine. quels espaces urbains peuvent être traités comme des paysages comestibles ? comment s'insèrent ces pratiques agricoles dans la ville constituée et dans les nouveaux projets urbains, notamment les éco-quartiers ? l'analyse de territoires précisera les modes d'actions envisageables et les outils réglementaires aptes à favoriser les pratiques agricoles en milieu urbain. le terrain privilégié sera l'agglomération parisienne.


  • Pas de résumé disponible.