Représentations de la guerre et conduite des opérations militaires en 1914-1918 : le cas du haut-commandement français.

par Christophe Gue

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de François Cochet.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Fernand Braudel (Nancy-Metz) depuis le 23-11-2010 .


  • Résumé

    En 1914-1918, les faits ont apporté un démenti cinglant aux prévisions. au lieu d'une guerre courte, décidée en une ou deux batailles par les seules forces terrestres, les belligérants se sont enlisés dans une lutte longue et coûteuse, que les alliés ont fini par remporter en étranglant l'économie de guerre de leur ennemi et en usant ses forces. le cours inattendu des événements amène à s'interroger sur les représentations qui prévalaient dans les milieux susceptibles de peser sur la conduite des opérations militaires, à commencer par le haut commandement, et sur l'influence effective qu'elles ont exercée sur leur déroulement. etudier les opérations sous un tel angle présente d'autant plus d'intérêt que le sujet a été peu traité et que la guerre est l'un des domaines où le décalage entre réalité et représentations est le plus marqué. ce décalage a pris une ampleur jusqu'alors inconnue avec la grande guerre. avant qu'elle ne débute, l'accélération du progrès technique a rendu hasardeuses les prévisions sur la forme que prendraient les opérations. une fois celles-ci déclenchées, la taille des armées et la localisation des quartiers généraux, dans leur zone arrière, ont rendu difficile la perception de la réalité pour le haut commandement. la complexité de sa tâche a encore été accrue par le caractère total de la lutte : dépendant bientôt du concours d'acteurs multiples (militaires et civils, français et étrangers) pour jouer son rôle, il a dû composer avec leurs représentations qui différaient des siennes. il s'agira donc de mesurer l'impact de cette situation sur les opérations. a l'inverse, il faudra évaluer l'effet des opérations sur les diverses représentations.


  • Pas de résumé disponible.