Analyse des approches microprudentielles et macroprudentielles de la gestion de risques bancaires

par Moussa Garba

Projet de thèse en Sciences économiques

Sous la direction de Thomas Jobert.

Thèses en préparation à Nice , dans le cadre de École doctorale Droit Et Sciences politiques, Économiques et de Gestion (Nice) depuis le 03-11-2010 .


  • Résumé

    Les approches micro-prudentielles cherchent à assurer les déposants et les investisseurs sur la solvabilité des banques et instaurent donc un climat de confiance entre les agents. les approches micro-prudentielles sont l'ensemble des méthodes et de dispositifs imposés par les autorités de contrôle bancaire aux établissements bancaires pour faire face aux risques de défaillances et d'insolvabilité bancaires (saurana, 2009). ces approches sont sous formes de réglementations ou de mesures préventives (assurances dépôts, réserves obligatoires, bâle i , bâle ii , et bâle iii). l'objectif des approches micro-prudentielles est de limiter les faillites individuelles de banques indépendamment des autres afin de protéger les déposants et les investisseurs. ces approches considèrent les risques bancaires comme des éléments extérieurs au système financier et qu'un bon contrôle des banques assure un bon contrôle du système financier. la crise de subprimes a relevé de graves lacunes dans le contrôle et la réglementation bancaire. d'où l'interrogation de certains spécialistes pour savoir si les accords de bâle ont aggravé ou atténué la crise financière. cettecrise a fait ressortir des problèmes que bâle ii ne traite pas vraiment.les approches macro-prudentielles trouvent leurs fondements dans l'approche keynésienne qui considère que les crises financières sont endogènes au cycle financier, et donc inhérent au fonctionnement de la finance. l'objectif des approches macro-prudentielles est de limiter le risque d'épisodes de crises financières affectant l'ensemble du systèmeafin de maitriser leur coût au niveau macroéconomique (borio, 2009). la finalité de l'approche macro-prudentielle est le système financier dans son ensemble donc elle cherche à prévenir et à maitriser le risque systémique. cette approche met en cause la conception néoclassique selon laquelle le marché financier est autorégulé et qu'un choc perturbant le fonctionnement du marché ne peut être qu'exogène.la problématique du projet de thèse est d'analyser d'une part dans quelle mesure les approches macro prudentielles sont complémentaires ou substitut aux approches micro-prudentielles, et d'autre part si elles permettent d'éviter ou d'atténuer la contamination d'une crise bancaire et financière vers la sphère réelle.


  • Pas de résumé disponible.