La Poésie du rapport forme/fonction en architecture

par Christophe Guillouet

Thèse de doctorat en Sciences de l'art et esthétique

Sous la direction de Françoise Coblence.

Thèses en préparation à Amiens , dans le cadre de École doctorale en sciences humaines et sociales depuis le 01-12-2007 .


  • Résumé

    La thèse poursuit la recherche, entamée dans un dea sur des types ou archétypes de l'architecture moderne, de motifs poétiques primordiaux comme l'acte concret de production d'un abri dans les conditions du monde réellement vécu. acte qui produit, de laugier à le corbusier, un renouvellement de l'esthétique et, par cette adhésion à la réalité objective du monde opposée aux critères de la métaphysique classique, une nouvelle mesure éthique. l'architecte chicagoan louis henri sullivan (1856-1924), est l'auteur de la formule « form ever follows function » qui est un jalon majeur de cette poétique et est devenue le socle dogmatique de l'architecture dite moderniste, ou fonctionnaliste, du xxe siècle. sullivan a en même temps défini une nouvelle problématique ornementale, dans une période où celle-ci était inexorablement refusée par le modernisme architectural. il n'est donc pas étonnant que son texte théorique ne soit pas que le départ d'une dogmatique, et donne aussi à rencontrer un lyrisme de la relation de l'expérience individuelle du monde, qui confirme la poétique intuitive du simple abri où s'écrit l'architecture. son écriture distancie en même temps qu'elle héroïse le protagoniste de la théorie moderne, avec des caractères mythographiques intériorisés, et certaines résurgences d'un imaginaire archaïque. le travail central de la thèse est de montrer les dispositifs et manifestations de l'écriture de sullivan où la pensée théorique est conditionnée par le langage, et l'émergence dans le rapport forme/fonction de l'autonomie poétique de la forme. le but est de comprendre le sens d'une œuvre moderne bien que principalement faite d'ornement et de restituer son processus à un projet qui demeure fondé sur la dialectique du rapport forme/fonction.


  • Pas de résumé disponible.