Royer-collard et la democratie

par David Giacalone

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Patrice Gueniffey.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 21-12-2009 .


  • Résumé

    'les idées libérales et démocratiques modernes [...] se rapportent à un ordre de faits spécifiques : l'interprétation de la révolution française et la construction d'une rationalité politique qui permette de fonder un ordre stable dans le respect des principes de 1789, l'égalité civile et la liberté politique' (m. rosanvallon). pour contribuer à la connaissance de ces idées, une étude approfondie de l'œuvre politique de royer-collard serait utile. guizot et tocqueville ne furent pas témoins de la révolution, et la carrière politique de constant ne commença que sous le directoire. en revanche, royer-collard, élu représentant de la commune de paris en septembre 1789, fut directement confronté aux initiatives de danton et du district des cordeliers, qui soulevèrent un des problèmes politiques principaux de la révolution, celui de la représentation, donc de la démocratie, de la source et de la légitimité du pouvoir. faut-il soumettre les représentants au mandat impératif? la démocratie doit-elle être directe? la souveraineté du peuple est-elle absolue? royer-collard pose 'la question de la démocratie, ou celle de savoir comment, la constitution démocratique de la société française étant donnée, on peut faire coexister avec elle d'une manière durable la monarchie constitutionnelle ou même tout autre gouvernement libre et régulier' (rémusat). royer-collard pense l'articulation de la société et du pouvoir autrement qu'à partir des seuls régimes politiques : le seul choix du régime politique suffit-il à résoudre la question de la légitimité du pouvoir? au-delà de la question du régime, donc, il pose la question de la représentation et de la légitimité. qu'est-ce que le pouvoir politique en tant qu'il est légitime, c'est-à-dire voulu par la société, pour atteindre les fins qu'elle se donne? le pouvoir consiste-t-il, pour la société, à organiser son autodépassement par le politique?


  • Pas de résumé disponible.