Les theories du scenario a l'heure de l'apres-modernite cinematographique.

par Nicolas Guezennec-fouche

Projet de thèse en Études cinématographiques et audiovisuel

Sous la direction de Jean-Marie Schaeffer.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 15-12-2009 .


  • Résumé

    Tel qu'on l'admet le plus communément, le cinéma a connu dans son histoire deux crises esthétiques fondamentales, chacune née du rapport entre la narration et le dispositif cinématographique. la première a marqué l'avènement de la modernité avec le renouveau du langage filmique et l'épuisement du récit classique ; la seconde fut celle de la modernité proprement dite dès lors que ses innovations ne se sont pas révélées suffisantes pour résorber les problèmes manifestés à l'instant de la première crise. l'après-modernité, bien qu'elle puisse paraître équivoque et s'avère difficilement appréhendable, souligne combien le cinéma a besoin de la fiction en demeurant dans les salles à défaut d'investir des musées. au regard des propositions faites par les théories de l'écriture du scenario qui traduisent ce besoin de fiction et qui n'ont cessé de prospérer, notre travail vise à observer comment celles-ci entretiennent le besoin indissociable de la fiction par le cinéma alors même que l'après-modernité, plus précisément la postmodernité, tend à la méta-discursivité qui échappe aux théorie narratives les rendant inopérantes.


  • Pas de résumé disponible.