Le manque de sang comme cause indirecte de la mort maternelle au burkina faso.

par Emeraude Godin

Projet de thèse en Anthropologie

Sous la direction de Yannick Jaffré.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 14-12-2009 .


  • Résumé

    Ce travail portera sur la question du manque de sang en tant que causes indirectes de la mort maternelle au burkina faso. la problématique de cette étude anthropologique interrogera les causes sociales et organisationnelles de cette indisponibilité de sang dans les services obstétricaux des hôpitaux de la région de bobo-dioulasso. dans un premier temps, la question du don de sang sera abordée. cette étude traitera deux aspects, l'un technique et l'autre social. le premier se traduira par l'ethnographie de la banque de sang rattaché à l'hôpital de bobo-dioulasso. l'aspect social sera interrogé à partir de l'analyse des représentations populaires du sang et les motivations liées au don de sang. l'intérêt de ce travail est de nous permettre d'appréhender la problématique de l'influence des représentations populaires du sang sur le recours aux dons de sang, les pratiques soignantes et la relation patient/soignant. dans un second temps, nous établirons un historique des politiques et des stratégies publiques et sanitaires liées au sang et à la transfusion afin d'avoir une vue d'ensemble du problème. par cette étude, nous tenterons de déterminer alors, quels sont les facteurs historiques, politiques et sociaux limitant la disponibilité en produits sanguins sécurisés. la dernière partie se concentrera sur la redistribution du sang vers les malades (transfusion sanguine à l'hôpital), et plus précisément vers mes femmes victimes d'hémorragies sévères types hémorragies de la délivrance ou hémorragies post-partum. au final, ces différents axes de recherche ont pour but d'appréhender les représentations populaires et les pratiques sociales et médicales liées au sang au burkina faso afin de tenter d'apporter des solutions ou alternatives à la problématique de santé publique que constitue le manque de sang et par là la mortalité maternelle.


  • Pas de résumé disponible.