Couples mixtes franco-russes : evolutions des structures familiales.

par Maria Gladysheva

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Louis Quéré et de Valérie Beaudouin.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 06-11-2009 .


  • Résumé

    Le projet de thèse envisagé sera consacré à l'étude des couples mixtes franco-russes qui se sont rencontrés via divers moyens de rencontres : agences matrimoniales, sites de rencontres, rencontres dans la ‘vraie vie' (rencontres réelles opposées à des rencontres organisées par des intermédiaires dont c'est le métier). ainsi, on voudrait analyser des couples mixtes franco-russes qui ont une structure spécifique – l'homme français et la femme russe – en fonction du moyen de rencontre utilisé. selon une des hypothèses de travail le moyen de rencontre influe sur la répartition des rôles dans le couple. mais peut-on dire qu'un couple créé grâce à une agence matrimoniale aura une autre structure familiale par rapport au couple formé dans la vraie vie ou sur un site de rencontre ? quelles sont les spécificités de construction d'une relation amoureuse via chaque moyen de rencontre ? l'étude des couples mixtes soulève plusieurs questions parmi lesquelles les interrogations liées à la migration et l'intégration du partenaire étranger (dans ce cas – de la femme russe). comment les femmes russes émigrées en france gèrent-elles le déracinement de leurs pays d'origine ? est-ce qu'on peut supposer que le couple composé d'un conjoint immigré et d'un conjoint non immigré ont des traits spécifiques par rapport aux autres couples non-mixtes ? la réalisation de cette recherche permettra de mettre en lumière les spécificités des couples mixtes franco-russes aux différentes étapes de la construction de la vie familiale – moyen de rencontre, construction de relation amoureuse, répartition des rôles dans le couple mixte, gestion du stigmate et de l'autostigmate d'un couple mixte, rapport avec l'entourage, éducation des enfants au sein du couple mixte, etc.


  • Pas de résumé disponible.