Vie et mort dans le théâtre de jean-luc lagarce

par Gaëlle clémentine Glin

Projet de thèse en Littératures française et francophone

Sous la direction de Denis Guénoun.

Thèses en préparation à Paris 4 depuis le 06-12-2006 .


  • Résumé

    Peu jouées dans les années quatre-vingt, les oeuvres du dramaturge et metteur en scène français jean-luc lagarce, né en 1957 et mort du sida en 1995, à l'âge de trente-huit ans, connaissent enfin l'attention qu'elles méritent. son théâtre, traduit en douze langues, a inspiré des metteurs en scène tels que françois berreur, robert cantarella, joël jouanneau, stanislas nordey, olivier py, françois rancillac, philippe sireuil et jeen-pierre vincent, qui l'ont commenté et monté avec passion sur les scènes publiques (théâtre ouvert, théâtre de la colline, théâtre de l'odéon...). la notoriété de certains d'entre eux a permis de mettre un véritable coup de projecteur sur l'oeuvre de jean-luc lagarce. se faisant l'écho d'explorations scéniques marquantes, la presse généraliste et spécialisée s'est attachée à redécouvrir ce théâtre de l'intime, cette langue d'apparence classique qui, de redites en reprécisions, traque la vérité et l'angoisse avec ironie /...


  • Pas de résumé disponible.