Développement régional et transition vers une énergie durable en Russie.

par Maxime Filandrov

Projet de thèse en Sciences économiques

Sous la direction de Jacques Sapir.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de Ecole doctorale de l'Ecole des hautes études en sciences sociales ED 286 depuis le 05-11-2010 .


  • Résumé

    Le contexte actuel de raréfaction des matières premières et de lutte contre le réchauffement climatique incite les gouvernements à chercher des voies de développement basées sur des sources d'énergies durables, de préférence renouvelables. La Russie qui débute sur ce chemin devra élaborer puis mettre en œuvre des politiques de développement dans le cadre de sa transition vers une énergie durable. Mais comment inscrire l'énorme potentiel énergétique du pays dans des modèles de développement adaptés aux territoires et aux sociétés concernés? Quels paradigmes correspondent-ils le mieux aux enjeux et aux défis de cette transition? La dimension territoriale des politiques de développement et des questions relatives à l'appropriation sociale des innovations est ici centrale. En effet, comment un territoire vit-il la question de la transition vers une économie basée sur une énergie durable en relation avec son patrimoine naturel, ses infrastructures et son héritage industriel, culturel et social? Des recherches empiriques sur des territoires choisis nous permettront d’aborder simultanément plusieurs axes de recherche : la politique d'innovation et les leviers d'action des acteurs locaux, la gestion des dynamiques et des transitions. Nous voudrions apporter des éléments de réponse aux problèmes structurels afin de valoriser au mieux le potentiel de développement des régions russes par rapport à l'action des pouvoir publics dans le processus de transition vers une énergie durable. Une telle recherche suivra 3 axes thématiques : (1) fonctionnement des institutions, (2) innovation et société, (3) territoires et infrastructures.


  • Pas de résumé disponible.