Les pratiques de transmission à partir d’un manuel de français langue étrangère en contexte libyen : analyse des stratégies de reformulation des consignes et du style professoral

par Khadija Fshika

Thèse de doctorat en Didactique

Sous la direction de Francine Cicurel.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) depuis le 08-12-2010 .


  • Résumé

    Cette thèse vise à comprendre les pratiques de transmission de deux enseignants de français langue étrangère (FLE), à partir d’un manuel universaliste, utilisé dans un contexte local, ici le contexte libyen. Le rapport des enseignants à la règle, et les motifs qui orientent leurs écarts, sont alors au centre de notre démarche analytique. Située au croisement de la didactique des langues, des sciences du langage et de l’ergonomie de travail, la recherche porte sur la relation entre la prescription comme contrainte institutionnelle, et le style d’agir professoral. Parce que les motifs et les sources de transmission sont pluriels et partagés entre les différents acteurs sociaux de la classe, enseignant et apprenants, et fonctionnent par le biais d’outils sémiotiques spécifiques, tableau et manuel pour n’en citer que les principaux, notre réflexion est nécessairement pluridisciplinaire. La problématique de cette thèse interroge ainsi les stratégies de reformulation des consignes du même manuel par deux enseignants. De telles interrogations permettent d’identifier des styles professoraux particuliers, et de questionner leur efficacité pragmatique dans le processus d’enseignement. Si notre charpente théorique se base de manière privilégiée sur la prescription éducative, la théorie sociologique de l’acteur social dans son rapport à la règle, l’activité de reformulation dans le discours, il n’en demeure pas moins qu’elle puise généreusement dans une bibliographie plus large de l’analyse du discours et des théories de la pensée enseignante. Sur le plan méthodologique notre démarche est qualitative, et nous avons privilégié l’observation non-participante de l’interaction ainsi que l’entretien d’autoconfrontation simple. Notre corpus d’analyse, enregistré, transcrit et enrichit d’observations, relate deux enseignements différents : celui de deux enseignants, travaillant le même cadre universitaire.

  • Titre traduit

    Transmission practices from a French language textbook in Libyan context : analysis of strategies of instructions reformulation and teacher style


  • Résumé

    This thesis aims to understand the transmission practices of two teachers from a universalist handbook, used in a local context. The teachers' relationship to the rule, and the reasons that guide their differences, are at the core of our analytical approach. Placed at the crossroads of language learning and teaching, language sciences and ergonomics of work sciences, the research focuses on the linkage between prescription as an institutional constraint, and as a teaching method. The motives and the sources of transmission are plural and shared between various social actors of the class, both teachers and learners. Furthermore, they work and interact through specific semiotic tools, board and handbook to name only the main. For those reasons our reflection is necessarily multidisciplinary. The challenge of this thesis thus questions the notions of reformulation and transmission strategies. How do two teachers recast the same instructions, in the same context? By asking, we’re trying to observe and identify signs of the teacher’s action style, and to question their pragmatic effectiveness in the teaching process. Hence, our theoretical framework is mostly based on the study of educational prescriptions, the sociological theory of the social actor, in its relation to the rule, and the activity of reformulation in the discourse. It nonetheless remains that it draws generously in a broader bibliography of discourse analysis and the teacher thinking theories. On the methodological front, our approach is qualitative, based on a non-participant observation of the interaction as well as on the simple self-confrontation interview. Our corpus of analysis, recorded, transcribed and enriched by observations, relates two different teachings: that of Nadia and Fouad.