LES PRATIQUES DE TRANSMISSION À PARTIR D’UN MANUEL DE FRANÇAIS LANGUE ÉTRANGÈRE EN CONTEXTE LIBYEN Analyse de stratégies de reformulation des consignes et du style professoral

par Khadija Fshika

Projet de thèse en Didactique

Sous la direction de Francine Cicurel.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) depuis le 08-12-2010 .


  • Résumé

    Cette thèse vise à comprendre les pratiques de transmission de deux enseignants de français langue étrangère (FLE), à partir d’un manuel universaliste, utilisé dans un contexte local, ici le contexte libyen. Le rapport des enseignants à la règle, et les motifs qui orientent leurs écarts, sont alors au centre de notre démarche analytique. Située au croisement de la didactique des langues, des sciences du langage et de l’ergonomie de travail, la recherche porte sur la relation entre la prescription comme contrainte institutionnelle, et le style d’agir professoral. Parce que les motifs et les sources de transmission sont pluriels et partagés entre les différents acteurs sociaux de la classe, enseignant et apprenants, et fonctionnent par le biais d’outils sémiotiques spécifiques, tableau et manuel pour n’en citer que les principaux, notre réflexion est nécessairement pluridisciplinaire. La problématique de cette thèse interroge ainsi les stratégies de reformulation des consignes du même manuel par deux enseignants. De telles interrogations permettent d’identifier des styles professoraux particuliers, et de questionner leur efficacité pragmatique dans le processus d’enseignement. Si notre charpente théorique se base de manière privilégiée sur la prescription éducative, la théorie sociologique de l’acteur social dans son rapport à la règle, l’activité de reformulation dans le discours, il n’en demeure pas moins qu’elle puise généreusement dans une bibliographie plus large de l’analyse du discours et des théories de la pensée enseignante. Sur le plan méthodologique notre démarche est qualitative, et nous avons privilégié l’observation non-participante de l’interaction ainsi que l’entretien d’autoconfrontation simple. Notre corpus d’analyse, enregistré, transcrit et enrichit d’observations, relate deux enseignements différents : celui de deux enseignants, travaillant le même cadre universitaire.


  • Pas de résumé disponible.