L'apport d'une sociologie clinique dans un établissement pour personnes âgées atteintes d'une maladie de type alzheimer.

par Anne Le bouil (Fouque)

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Jean-Yves Dartiguenave et de Clément de Guibert.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) depuis le 14-11-2010 .


  • Résumé

    La recherche en sociologie portera sur les personnes atteintes de la maladie d'alzheimer et maladies apparentées. a partir du contexte socio-politique, des différentes approches de la maladie et des prises en charge diversifiées, nous proposerons une réflexion dans le cadre d'une sociologie clinique. force est d'admettre que la société toute entière est perturbée par cette nouvelle question du vieillissement, qui transforme les liens intra-familiaux et nous oblige à regarder en face notre finitude. si l'intérêt de l'approche sociologique n'est plus à démontrer dans la mise en oeuvre des pratiques d'intervention sociale, il semble qu'elle peine à faire sa place sur le terrain médico-social plus enclin à s'appuyer sur la pyschologie. le sociologue, qui s'intéresse aux dispositifs mis en oeuvre pour la prise en charge de la maladie de type alzheimer peut-il faire l'économie d'une interrogation des processus anthropologiques ? comment revisiter les concepts de l'intervention sanitaire et sociale sans se préoccuper d'une démarche sociologique expérimentale qui s'articule aux sciences de l'homme ? nous tenterons donc par la clinique de démontrer l'importance du recours à un modèle anthropologique pour décrypter les situations sociales auxquelles se confrontent les soignants et l'entourage de la personne malade.


  • Pas de résumé disponible.