Approche psychométrique du test de Rorschach

par Patrick Fontan

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Anne Andronikof-Sanglade.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Connaissance, langage et modélisation (Nanterre) depuis le 08-11-2010 .


  • Résumé

    En dépit de ses qualités, le Rorschach en Système Intégré présente des problèmes psychométriques substantiels que le nouveau système Rorschach Performance Assessment System (R-PAS) ne permet pas de résoudre. Aussi, l’objectif principal de la thèse que nous défendons est de développer une approche psychométrique du Rorschach qui soit satisfaisante sur les plans statistique et clinique. Une Analyse Parallèle et Une Analyse en Composantes Principales réalisée sur un échantillon normatif de 695 participants Belges, Français et Finlandais permet de définir un modèle du Rorschach en 12 Composantes. Si ces dimensions sont cohérentes avec les principes de cotation et les connaissances empiriques sur le Rorschach, elles font également apparaître certaines difficultés de cotation, des aspects du Rorschach qui ont été négligés dans la recherche, de même qu’elles remettent en question certains indices du Système Intégré. Ce modèle est appliqué à deux problèmes empiriques : l’expression de particularités culturelles au Rorschach et la capacité du test à identifier des stratégies de résolution de problème (qui est un aspect central du Système Intégré). Les normes américaines du Système Intégré ainsi que les normes internationales du R-PAS ne peuvent s’appliquer de manière universelle et il faut donc recourir à des valeurs de références nationales. De plus, le Rorschach ne permet pas d’identifier des stratégies de résolution de problème de manière fiable. Ces études montrent que certains principes fondamentaux du Système Intégré et du R-PAS sont à remettre en question et qu’il est nécessaire de développer un nouveau système d’interprétation du Rorschach selon une approche psychométrique.

  • Titre traduit

    Psychometrical approach of the Rorschach test


  • Résumé

    In spite of its quailties, the Rorschach Comprehensive System (RCS) presents substantial psychometric issues which are not solved by the new Rorschach Performance Assessment System (R-PAS). Thus, the main objective of this dissertation is to develop a satisfying psychometrical approach of the Rorschach test. A Parallel Analysis and a Principal Component Analysis performed on a normative sample of 695 Belgian, French and Fins participants define a 12 Components model of the Rorschach. If these dimensions are coherent with scoring principles and empirical evidences for the Rorschach they also reveal some scoring issues, neglected aspects of the Rorschach in the research field as well as they question the validity of some indices of the RCS. This model was applied to two empirical problems : the cross-cultural study of the Rorschach and its ability to assess problem solving strategies (which is a key feature of the RCS). The american norms of the RCS and the international reference values of the R-PAS cannot be used universally and it is necessary to use national norms. Moreover, the Rorschach does not assess problem solving strategies in a satisfying manner. These studies demonstrate that some fondamental principles of the RCS and the R-PAS must be questionned and the necessity to develop a new interpretation system for the Rorschach based on a psychometrical approach.