La rhétorique musicale et les émotions : approches contemporaines

par Jacques Favier

Projet de thèse en Philosophie

Sous la direction de Frédéric de Buzon et de Alessandro Arbo.

Thèses en préparation à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Humanités (Strasbourg) depuis le 17-12-2010 .


  • Résumé

    L'étude et la conceptualisation de ce que l'on nomme 'rhétorique musicale' nous semble susceptible de porter un éclairage nouveau sur la question de la musique et des émotions. en effet, les deux champs de réflexion en philosophie de la musique dont il est question font l'objet d'un intérêt particulier, qui se manifeste au cours de ces dernières années à travers la publication d'articles, d'ouvrages (parfois collectifs) et de revues. aussi, alors que nous envisageons de dresser un panorama des questions que posent les relations qui existent entre musique et émotions, nous considérons que le concept de rhétorique musicale, en raison de ses caractéristiques propres (notamment le fait que les émotions y sont un moyen destiné à produire un effet) est de nature à structurer une telle étude, tant par les choix qu'il présuppose que par ceux qu'il délaisse. nous pouvons brièvement résumer quel cheminement nous comptons suivre : après avoir fait le point sur le corpus actuel concernant la question de la musique et des émotions, nous tenterons d'établir un concept de rhétorique musicale cohérent : partant de là, nous pourrons définir une problématique spécifique (incluant par exemple la question de savoir jusqu'où peut être menée la comparaison entre musique et discours, ou encore celle des éventuelles conventions culturelles faisant correspondre un type de passage musical à une émotion particulière). c'est alors à travers cette problématique spécifique que nous traiterons le corpus préalablement établi.


  • Pas de résumé disponible.