Imitation et création dans le" théâtre moderne" (1550-1650) : la question des cycles d'inspiration.

par Céline Fournial

Projet de thèse en Littératures française et francophone

Sous la direction de Georges Forestier.

Thèses en préparation à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) depuis le 18-10-2010 .


  • Résumé

    En s'inspirant d'une comedia pour composer le cid (1637), corneille s'inscrit dans une suite d'auteurs qui se tournent vers l'espagne pour trouver le sujet de leurs tragi-comédies. sa pièce suivante, la tragédie horace, imite, du moins en partie, une comedia. il semble dès lors que ces années offrent une place importante aux sources espagnoles, constituant ainsi un cycle d'inspiration. l'étude des sources de la tragi-comédie (italiennes, françaises, espagnoles, antiques) m'a permis de dégager plusieurs périodes d'influence qui coïncident avec les étapes majeures de l'évolution du genre. ces observations posent la question du rapport entre l'inspiration cyclique des dramaturges français et les phases de l'évolution du théâtre. cette dimension cyclique s'observe dans la production de certains auteurs, au sein d'un genre, mais aussi d'une génération à l'autre. en effet, la renaissance de la tragédie au xviie siècle est marquée par le retour aux sujets exploités par les grands auteurs de la fin du xvie siècle. mais les auteurs ne vont pas seulement chercher des sujets, ils cherchent aussi des formes dramatiques nouvelles chez les écrivains étrangers. il s'agit alors d'analyser la dynamique de création qui préside à la production théâtrale de 1550 à 1650, étudier les continuités et les évolutions d'un théâtre qui ne s'élabore pas qu'en référence aux modèles antiques mais qui leur cherche parfois et se cherche surtout des garants modernes. l'étude du rapport entre imitation cyclique et création interroge les principes d'évolution de la dramaturgie en général et de chaque genre en particulier à une période de réflexion intense, riche en tentatives de renouvellement dramatique.


  • Pas de résumé disponible.