Le Roman symbolique : étude des Œuvres romanesques de Sylvie Germain, Henry Bauchau et Philippe le Guillou

par Jean-François Frackowiak

Thèse de doctorat en Littératures française et francophone

Sous la direction de Bruno Blanckeman.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Littérature française et comparée (....-2015 ; Paris) , en partenariat avec Théorie et histoire des arts et des littératures de la modernité (Paris) (equipe de recherche) depuis le 21-01-2010 .


  • Résumé

    La thèse s'attache à aborder, par le prisme de la notion de roman symbolique, un corpus de romans choisis parmi les œuvres de Sylvie Germain, Henry Bauchau et Philippe Le Guillou. La démarche de ces trois auteurs, investissant pleinement les ressources de la narration et du romanesque, permet de les situer dans une lignée littéraire qui rencontre le roman mythologique, initiatique, ou la démarche psychanalytique ; la notion de symbole se situe à la confluence de ces orientations, sans que l'on puisse résumer la démarche des trois romanciers à un seul de ces modèles. Le roman symbolique est ainsi situé dans le cadre des interrogations modernes et contemporaines, portant sur la représentation par l'écriture. Celle-ci apparaît comme symbolique dans le corpus, car la figuration se fait signification, et appel à l'interprétation : elle est aussi configuration et transfiguration. Une vision du monde ressort par conséquent de ces œuvres, renouvelant l'approche de questions, à dimension philosophique et spirituelle, qui sous-tendent tout système symbolique, celle de la situation de l'homme dans le monde, perçu comme une totalité avec laquelle on peut entrer en relation, et celle de la figuration de l'invisible, qu'il s'agisse d'une autre dimension de la réalité ou des profondeurs de l'intériorité. La thématique de la confrontation de l'homme à ce qui le dépasse ou lui échappe, ainsi présente dans les œuvres, a des conséquences sur la poétique du roman : c'est l'écriture elle-même qui manifeste un dépassement ou une inadéquation avec son objet, et se fait ainsi révélation d'une transcendance en creux, dont la présence paradoxale se réalise dans le langage romanesque.

  • Titre traduit

    The symbolic novel : a study of the novelistic works of Sylvie Germain, Henry Bauchau and Philippe Le Guillou


  • Résumé

    Through the notion of symbolism in the novel, this thesis deals with a corpus of works written by Sylvie Germain, Henry Bauchau and Philippe Le Guillou. Thanks to fictional and narrative techniques, these authors' approach belongs to a literature between the mythological novel, the initiation rite genre or the psychoanalytical approach. The notion of symbol fits into the directions mentioned above ; however, the three novelists' approach cannot be restricted to one of these notions. The symbolic novel identifies with modern and contemporary questionings about representation in writing which appears through symbolism in the novels, for figuration turns into signification and appeals interpretation : it is both construction and metamorphosis. As a consequence, in these works the world is perceived with its philosophical and spiritual dimensions that are inherent in symbolism : the one of the man in the world seen in his entirety with whom communication is possible and the one of the figuration of the invisible whether it is another dimension of reality or deep inwardness. In these works, the theme of the man confronted to what is beyond him or what escapes from his reality impacts on the poetry of the novel : it is the writing itself that expresses an appearance or an inadequation with its topic and thus reveals an empty transcendance which paradoxal figuration exists in fictional language.