Circulation internationale des biens symboliques et diplomatie culturelle. politiques d'aide au rayonnement du livre francais au royaume-uni : production de la croyance et strategies de legitimation.

par Marcella Frisani

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Gisele Sapiro.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 12-11-2009 .


  • Résumé

    Dans cette recherche nous entendons partir de l'analyse de la construction d'un marché des biens symboliques, expression des zones d'influence des etats-nations et de leurs intérêts géopolitiques, d'après les modalités d'une économie précapitaliste et dans la structuration duquel ils interviennent avec leur politiques de diplomatie culturelle afin de le réguler, le contrôler, le protéger. dispositif basé sur une appropriation du capital symbolique de la part de l'etat et sur l'organisation de son exploitation suivant des logiques de « rayonnement », il correspond à un profit symbolique, servant de plateforme pour négocier sa position et son influence sur l'échiquier international. dans ce contexte la globalisation du marché des industries culturelles peut être appréhendée sous l'angle de la construction sociale, dans laquelle l'etat impose ses règles et qui se structure d'après les logiques propres, en relative autonomie par rapport au marché, réglé par les acteurs privés. nous souhaitons par cela mieux saisir le rôle de l'etat en tant qu'agent dans la construction du système culturel mondial, intervenir dans le débat concernant les logiques territoriales qui régissent le marché international du livre et contribuer à objectiver les échanges culturels internationaux en tant que sphère relativement autonome par rapport aux contraintes du marché.


  • Pas de résumé disponible.