Les travailleuses civiles de france : experiences, politiques, representations (1940-1958)

par Camille Fauroux

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Laura Lee Downs.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 06-10-2009 .


  • Résumé

    Entre 1940 et 1944, de cinquante a cent mille femmes partirent de france pour travailler en allemagne, alors qu'elles n'y etaient pas contraintes par la loi. celles que l'on appelle les travailleuses civiles rentrerent en france pendant l'occupation ou immediatement a la fin du conflit. dans les annees qui suivirent la guerre, les representations diverses de ces femmes se figerent peu a peu dans une image unique, celle de la collaboratrice debauchee. comment l'identite de genre des travailleuses civiles fut-elle engagee dans ce qui constitua un rapport particulier au travail, a la famille et a la nation ? dans une perspective d'histoire des femmes, il s'agira de saisir le parcours et les motivations des travailleuses civiles. par ailleurs, on tentera de cerner comment le genre fut mobilise par les politiques qui definirent la situation des travailleuses. enfin, on cherchera a comprendre comment, dans un contexte d'evolution politique et de mutation des rapports de genre, on passa de representations multiples et conflictuelles des travailleuses civiles a une figure unique et negative, articulant de façon particuliere politique et sexualite. cette these s'appuie sur les archives des differentes institutions etatiques, françaises ou allemandes, qui elaborerent des politiques concernant ces femmes. plus largement, il s'agit d'analyser les contributions de multiples acteurs prives ou publics aux debats autour de leur statut, pendant mais aussi apres la guerre. enfin, ces sources sont completees principalement par les dossiers individuels de travailleuses civiles conservees a caen au bureau des victimes des conflits contemporains.


  • Pas de résumé disponible.