Les 'limites' de l'europe : recompositions politiques entre le cap vert et l'union europeenne.

par Antonio jose Farinhas de oliveira rodrigues

Projet de thèse en Anthropologie

Sous la direction de Catherine Neveu.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 20-11-2009 .


  • Résumé

    L'objectif de la these proposee est de contribuer a la reflexion sur les processus de constitutions d'identites, culturelles et politiques, souleves par la construction europeenne et l'eventuelle inclusion du cap-vert dans un espace europeen. dans un contexte ou les debats sur l'integration de divers pays (la turquie et d'autres pays des regions ultraperipheriques de l'europe) sont recurrents au sein meme de l'union europeenne, la logique de rapprochement du cap vert et de l'union europeenne est marquee, selon le gouvernement capverdien, ‘par des liens humains et culturels etroits ainsi que par le partage d'importantes valeurs sociopolitiques de democratie, de defense des droits humains et de bonne gouvernance politique et economique, des garanties offertes par l'etat de droit en vigueur dans le pays'. par ailleurs, l'inclusion dans l'espace europeen d'une zone reputee appartenir a l'afrique s'inscrit dans les enjeux de cooperation en matiere de securite, de migration et d'environnement. la multiplication de demarches politiques recentes, largement mises en scene par les gouvernants capverdiens et europeens, autour d'une hypothetique integration de cet archipel africain dans l'espace territorial et identitaire europeen, constitue alors une occasion remarquable de soumettre au regard de l'anthropologie politique les modalites de constitution d'entites politiques qui ne seraient pas determinees par des frontieres ‘naturelles ‘ ou ‘culturelles'. il s'agira entre autres d'approfondir les modalites contemporaines de constitution de ‘lieux du politique' et d'espaces politiques post-nationaux. l'analyse s'appuiera notamment sur un travail empirique aupres d'acteurs occupant des ‘echelons intermediaires' (responsables d'associations ou d'ong, fonctionnaires ordinaires en charge de l'elaboration des textes et rencontres…), en portant une attention particuliere aux enjeux identitaires, rituels, communicationnels et spatio-temporels a l'oeuvre.


  • Pas de résumé disponible.