L'adoption de la nouveauté par les consommateurs. Séquence et développement dans le cas de la Chine contemporaine

par Matthieu Faullimmel

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Philippe Steiner.

Thèses en préparation à Sorbonne université , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec GEMASS (Paris), Laboratoire, 183036328 (laboratoire) depuis le 08-12-2009 .


  • Résumé

    Cette recherche vise à expliquer et comprendre le déroulement de l'adoption de la nouveauté par les consommateurs, de l'action de quelques-uns à l'adoption collective, voire l'institutionnalisation d'un marché de la nouveauté. Les historiens établissent un lien fort entre le développement de l'adoption de la nouveauté et celui de nouvelles strates intermédiaires. La Chine des années 2010 offre un cas d'étude idéal. La comparaison historique permet de formuler l'hypothèse de dynamiques statutaires différentes en Europe et en Chine, et d'une régulation différente des statuts. Une matrice contextuelle expliquant l'adoption est construite et appliquée aux modèles de seuils pour définir des séquences typiques conduisant à l'adoption collective de la nouveauté. Plusieurs réseaux de jeunes adoptants de nouvelles technologies diplômés du supérieur sont suivis entre 2010 et 2015 au moyen d'entretiens individuels approfondis (video-chat, échanges informels et recoupement de sources digitales). L'analyse montre l'existence de chaînes d'adoption, et met en lumière le rôle de relayeurs de la nouveauté. Elle permet de décrire deux séquences typiques de passage à l'adoption collective en restituant la significativité des contextes dans lesquels adoptant et relayeur s'apparient. Les récits d'adoption sont resitués dans le contexte de l'évolutions des carrières professionnelles et conjugales. Ils permettent de comprendre le lien entre adoption et nouvelles strates intermédiaires. Ces dernières sont porteuses de différentes visions de la nouveauté marchande et de la modernisation. Le contexte de réformes et de transition chinois d'après 1978 apparaît comme un lieu favorable à cette double configuration.

  • Titre traduit

    The adoption of novelty by consumers. Sequence and development in the case of contemporary China


  • Résumé

    The purpose of this research is to explain and understand the adoption of novelty by consumers as a dynamic phenomenon, from its initial stage as an individual action to the collective one and finally as a novelty market. Historical studies highlight the link between the development of novelty adoption and the one of intermediate social strata. Historical comparison allows to formulate hypothesis: different status dynamics and State regulation of status. A contextual matrix is built to define contexts explaining adoption. Inspired by threshold models, typical sequences of collective adoption can be defined. Several networks of young adopters who recently graduated are identified and tracked between 2010 and 2010 (through video-chat in depth individual interviews, informal message exchange and online research). The analysis highlights the existence of novelty chains, and the role of novelty passers. It allows to describe two typical sequences of the collective adoption of novelty and restore the significance of contexts in which adopters and passers match together. Adoption stories are analyzed in the context of career and conjugal life transitions. They illuminate the link between the adoption of market novelty and new intermediate social strata. The Chinese context of transition and reforms after 1978 appears as a typical locus for this double configuration.