De l'objet à la reconstruction de l'Antiquité : les travaux de l'antiquaire nîmois Anne de Rulman (1582-1632)

par Marianne Freyssinet

Thèse de doctorat en HISTOIRE DE L'ART spécialité Art moderne

Sous la direction de Michèle-Caroline Heck.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec CRISES - Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences Humaines et Sociales (laboratoire) .


  • Résumé

    Antiquaire nîmois de la première moitié du XVIIe siècle, Anne de Rulman a laissé un ensemble manuscrits imposants, parmi lesquels figure le Récit des anciens monuments qui paroissent encore dans le département de la première et seconde Gaule Narbonnoise (…). Cet ensemble, daté de 1626, s'articule en quatre volumes qui comprennent les observations de Rulman sur les sites antiques d'une vaste région allant de Toulouse à Nice ou encore un volume de dessins de monuments et fragments essentiellement nîmois et biterrois. À cela s'ajoutent des dessins d'objets antiques conservés dans les grands cabinets de collectionneurs du Sud de la France et un Inventaire particulier (…) des antiquités de Nîmes. Peu connus et reconnus, ces manuscrits représentent une source considérable pour la compréhension de la démarche antiquaire à travers laquelle l'objet du passé a peu à peu acquis le statut de témoignage historique et archéologique, mais aussi d'œuvre d'art. Ils contribuent également à une meilleure connaissance du milieu savant du Sud de la France qui gravitait alors autour de l'emblématique Nicolas-Claude Fabri de Peiresc (1580-1637). Cette étude participe ainsi à des questionnements d'envergure qui touchent aussi bien à l'histoire de l'art et du goût, qu'à l'histoire et à l'archéologie.

  • Titre traduit

    From the object to the reconstruction of Antiquity : the work of the Nîmes's antiquarian Anne de Rulman (1582-1632)


  • Pas de résumé disponible.