Le cinéma brésilien sous dictature dans les années 1970: les héritiers de macunaïma et la réappropriation de l'anthropophagie.

par Eliane Frias figueiredo

Projet de thèse en Études brésiliennes

Sous la direction de Idelette Muzart Fonseca dos Santos.

Thèses en préparation à Paris 10 depuis le 17-11-2008 .


  • Résumé

    Cette thèse analyse la présence du personnage littéraire macunaima, crée par l'auteur moderniste brésilien mario de andrade en 1928, dans le cinéma brésilien réalisé pendant le régime militaire des années 1970. l'étude privilégie l'analyse de deux films : macunaima de joaquim pedro de andrade (1969) et bye bye brasil de carlos diegues (1979) dans une perspective pluridisciplinaire (histoire, sociologie, littérature, cinéma) et en s'appuyant sur des sources variées (entretiens, reconstitution, de récits de vie de chaque réalisateur, corpus de presse, documents institutionnels, analyse des films). l'hypothèse centrale est que l'appropriation du personnage macunaima par ces deux réalisateurs, désignés ici comme les héritiers de macunaima, pourrait être un outil pour le débat sur la reconstruction de l'identité des brésiliens pendant la période du régime militaire.


  • Pas de résumé disponible.