Renoncement et travail de renoncement.

par Michel Faure

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de René Roussillon.

Thèses en préparation à Lyon , dans le cadre de Epic depuis le 01-11-2006 .


  • Résumé

    A partir d'une première recherche visant à mettre en évidence la polymorphie du traumatisme psychique et l'impact de l'événement dans la psyché, nous avons abouti à la question de l'élaboration de la perte. cette dimension intégrante du travail de deuil, ouvre la question du renoncement, que l'on peut repérer au cours de la prise en charge psychothérapique des consultants. elle justifie la nécessité d'une recherche favorisant un repérage et une différenciation entre le renoncement et le travail de renoncement. pour ce faire, cette recherche nécessite de prendre appui sur l'activité de consultation externe, proposée dans un centre hospitalier général. elle viserait à démontrer que dans les destinées traumatiques, la question du travail de renoncement représente l'issue primordiale, pour envisager une évolution favorable des patients. la population étudiée serait représentée par des patients pour lesquels, de manière plus ou moins explicite, nous avons pu mettre en évidence une problématique traumatique, de nature à solliciter la question de la perte et du renoncement. cette question est à considérer dans sa dimension objectale et narcissique. le modèle théorique de référence serait la théorie psychanalytique, dans ses contributions sur le traumatique, la perte d'objet, la dépression et la dépressivité.


  • Pas de résumé disponible.