Le judaisme lyonnais, analyse de l'evolution des pratiques religieuses et communautaires de 1945 à 2000

par Catherine Dechelette (Elmalek)

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Claude Prudhomme.

Thèses en préparation à Lyon depuis le 08-10-2010 .


  • Résumé

    De la diversité des questions autour de ce qu'est le judaïsme, l'historiographie rend compte. mais la production autour de l'évolution des pratiques et de leur constitution dans un cadre multiculturel est plus restreinte. ce point historiographique éclaire la motivation scientifique qui a conduit au choix du présent sujet de recherche pour analyser l'évolution des pratiques du judaïsme sur un microcosme représentatif de communautés au sein d'une agglomération donnée. l'intérêt est porté sur l'observation de ces pratiques au cours des cinquante dernières années, sur la teneur des discours et des messages transmis, sur les facteurs identitaires et spirituels qui conduisent à la construction d'une communauté et sur la façon dont les nouvelles structures trouvent leur place dans le paysage juif lyonnais. leur étude et leur analyse permettent de déterminer en quoi des évolutions sont perceptibles dans les pratiques du judaïsme à lyon et ce à travers, entre autres supports, les bulletins communautaires. ils permettent de repérer les différents «minhaggim» (ensemble de pratiques et de coutumes) des communautés, leur fonctionnement et leur changement en fonction des fidèles qui les fréquentent. la dimension anthropologique et sociologique est à prendre en compte, dans la perspective de ces recherches, et à intégrer dans la démarche historique. elles témoignent d'une recherche favorisant la microhistoire qui délaisse, sans la négliger, l'étude générale ou de masse, pour se rapprocher des individus. ainsi l'analyse devra être conduite dans une perspective résolument pluridisciplinaire qui seule pourra restituer la dimension multiculturelle et où l'analyse des phénomènes d'acculturation sera pertinente.


  • Pas de résumé disponible.