Dynamiques interculturelles et constructions identitaires des jeunes des banlieues.des pratiques sociales structurantes d'une représentation de soi et du groupe.

par Aurélien Etienne

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Ahmed Boubeker.


  • Résumé

    Ce projet de thèse, dont la problématique questionnera les processus constitutifs d'un sentiment d'appartenance chez les jeunes des banlieues s'articulera autour d'une approche ethnologique et ethnographique de trois grands aspects de leur construction identitaire :- l'invention transculturelle d'une mémoire collective,- les processus d'identification à un espace socioculturel et son ancrage territorial, - et enfin le rapport de ce jeunes des banlieues aux institutions publiques. optant pour une méthodologie de terrain compréhensive de l'acteur et attentive à la contextualisation des pratiques des individus au sein du collectif, je souhaiterais donc poursuivre cette étude, non pas de l'identité du jeune de banlieue dans le but de la circonscrire, mais de la diversité des repères identitaires, de la multiplicité des conceptions subjectives du soi et du groupe et des processus qui en sont constructifs. processus qui ne peuvent être considérés que dans le cadre de leurs dimensions dynamiques, intersubjectives, et donc transculturelles.


  • Pas de résumé disponible.