Etude accoustique, perceptive et articulatoire de la résolution du hiatus en anglais langue maternelle et en anglais langue étrangère, pour des pistes de correction phonétique

par Christelle Exare

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Jacqueline Vaissière.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (Paris) depuis le 13-10-2009 .


  • Résumé

    Le hiatus externe est la rencontre entre une voyelle finale de mot et une voyelle initiale de mot. c'est un lieu propice à des interférences génératrices de glissements sémantiques dans l'anglais des francophones. l'objet de cette thèse est de comparer les stratégies de résolution de hiatus en anglais langue maternelle et dans l'anglais des francophones. nous ordonnerons les processus phonétiques (coalescence de voyelles, glottalisation, silence et sandhi par approximante) selon leur fréquence d'occurrence et selon leurs facteurs déclenchants. a partir du postulat selon lequel une grande fréquence d'apparition d'un segment phonétique est positivement corrélée à une facilité de geste articulatoire en lm, nous dégagerons des stratégies didactiques à mettre en œuvre pour une pratique de classe optimale en le. la première partie de cette thèse porte sur les syntagmes de type the + nom. un deuxième volet s'intéresse aux hiatus v1 # v2 impliquant exclusivement des mots monosyllabiques quand v1 est une voyelle ascendante. au plan articulatoire, l'activité glottique et linguale dans ces contextes sera mesurée pour confirmer ou infirmer les hypothèses d'insertion de [h], [w], [j] et [r] en frontière de mot. troisièmement, la perception par des auditeurs natifs et des non natifs du sandhi en /r/ sera étudiée, grâce à des tâches de discrimination et d'identification. un quatrième chapitre didactique testera des pratiques de classe, notamment en évaluant l'efficacité d'un recours aux spectrogrammes en temps réel, et en mesurant l'efficacité d'injonctions de type articulatoire.


  • Pas de résumé disponible.