Ecriture du corps chez Alawiyya Sobh

par Sylvana Khoury - Hassan

Projet de thèse en Études arabes et islamiques

Sous la direction de Heidi Toelle.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (....-2015 ; Paris) depuis le 17-11-2009 .


  • Résumé

    Depuis quelques années, le corps est revenu en force dans le discours des sciences humaines. En histoire, en littérature, en philosophie, en sociologie, en poétique, en anthropologie et en sémiotique. La littérature arabe contemporaine n’échappe pas à ce phénomène et place, elle aussi, le corps au centre de ses préoccupations. Dans notre travail, il s'agira d'étudier les représentations du corps dans les trois romans de la Libanaise Alawiyya Sobh : Maryam al-hakâyâ (2002), Dunyâ (2006) et Ismuhu-l-gharâm (2009). En effet, dans ces trois romans le corps fonctionne comme un prisme à travers lequel est évalué l’ensemble d’une expérience. Dans une succession de portraits éclatés où le corps est en continuelle métamorphose, les personnages portent à même la chair les marques du psychique, du social et du politique. Sera explorée une sémantique du corps dans laquelle ce dernier est le lieu où s’exercent pouvoir patriarcal et domination masculine et où s’opposent trois principaux binômes : féminin/masculin, modernité/tradition, ville/campagne. Thématique et formelle, notre analyse questionnera les répercussions de cette prédominance du corps sur le lexique, les stratégies énonciatives et les différents procédés stylistiques.


  • Pas de résumé disponible.