Accompagnement des etudiants dans les universités francaises : analyse de dispositifs institutionnels et comportements des etudiants.

par Mohamed Elaribi

Projet de thèse en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Marie-Françoise Fave-Bonnet.

Thèses en préparation à Paris 10 depuis le 01-09-2006 .


  • Résumé

    Contrairement aux autres systèmes universitaires, le propre du système universitaire français est de ne pas être sélectif : il doit théoriquement pouvoir accueillir tous les bacheliers. de fait, l'université, longtemps conçue pour un public restreint, s'est largement ouverte avec, aujourd'hui, plus de deux millions d'étudiants. les étudiants s'inscrivent donc à l'université sans avoir (sauf rares exceptions disciplinaires) à justifier de leurs motivations, de leurs compétences, de leurs souhaits, de leurs attentes, parce que l'université est ouverte à tous. l'hétérogénéité du public étudiants d'une part, et la croissance rapide des effectifs d'autre part, ont vite fait grimper le taux d'échec des étudiants inscrits en 1er cycle ces dernières années. et pour palier au plus pressé, des disposititfs ont été envisagés et mis en place dans le cadre des différentes réformes. ils s'attachent à reconfigurer les filières, les modes d'évaluation et améliorer le soutien aux étudiants en difficulté par l'introduction d'une certaine forme de tutorat dans les universités et de certaines innovations structurelles du premier cycle rénové. dans ce cadre là, notre projet de recherche va s'intéresser à l'accompagnement des étudiants par l'analyse des dispositifs institutionnels mis en place (structure universitaire) en articulation avec les comportements étudiants (pratiques ou manière d'étudier) dans le but de cerner les dysfonctionnement inhérents au mode d'organisation.


  • Pas de résumé disponible.