La production des frontières urbaines. Les mondes sociaux des "copropriétés fermées" à Buenos Aires

par Eleonora Elguezabal

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Christian Topalov.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de Ecole doctorale de l'Ecole des hautes études en sciences sociales ED 286 depuis le 18-10-2006 .


  • Résumé

    La thèse se propose d'explorer la formation des frontières territoriales entre mondes sociaux. elle met en discussion le modèle du dualisme urbain à partir d'un double choix de terrain : enquêter sur des espaces qui symbolisent à l'extrême l'auto-ségrégation des riches telles les résidences <<fermées>> et <<sécurisées>> de buenos aires (équivalentes aux <<gated communities>> nord-américaines), approcher ces espaces à partir des employés de service qui y travaillent, de façon à étudier les rapports à l'espace urbain et social de ces employés et de leurs employeurs. il s'agit d'entrer, à une double échelle structurale et micro-sociologique, dans la fabrique des frontières urbaines. c'est donc par l'analyse du travail dans ces nouveaux espaces résidentiels de buenos aires et des relations auxquelles il donne lieu que nous interrogeons la forme que prennent les rapports sociaux dans les sociétés contemporaines. nous adopterons une démarche de type ethnographique, complétée par l'exploitation de bases de données statistiques et géographiques.


  • Pas de résumé disponible.