L'épopée indo-européenne, genre et valeur : une approche théorique.

par Armand Erchadi

Projet de thèse en Littératures et civilisations comparées

Sous la direction de Jean-yves Masson.

Thèses en préparation à Paris 4 depuis le 13-11-2006 .


  • Résumé

    L'objet de cette recherche est l'épique, entendu non seulement comme genre, mais surtout comme valeur, c'est-à-dire comme notion transhistorique et transgénérique. l'epos, distingué du logos et du mythos, désigne une parole efficace d'essence magique. contre la réduction de l'épopée à l'idéologique et au didactique depuis poe, il s'agit donc de la considérer comme un acte littéraire refondateur de l'éthique, du politique et du sacré par le moyen du perspectivisme absolu du récit. ce travail de théorisation doit permettre de fonder en nécessité les thèmes épiques traditionnels - le combat, l'héroïsme, le merveilleux, la communauté, la vocation encyclopédique, la longueur, la répétition, la dimension sérielle, l'oralité - mais aussi des catégories méconnues telles que l'ennui épique, le plaisir de l'épopée, le lien entre la lutte et la joie, la dialectique du délire et de la volonté de puissance. l'épique, par delà les modèles homérique et virgilien, est saisi d'un point de vue théorique et transversal, à partir d'un corpus indo-européen précis. il est examiné dans ses manifestations intempestives dès le moyen âge et la renaissance, dans les domaines d'abord français et italien, de la littérature courtoise à la poésie héroï-comique. il est ensuite analysé dans son pôle oriental -persan et hindi- à travers la notion d'épopée mystique, qu'il s'agisse de l'oeuvre du tulsi das (1532-1623) en inde ou de la triade épique iranienne des dixième au treizième siècles, composée de ferdowsi (932-1020), attar (1119-1190) et nezami (1140-1209) /...


  • Pas de résumé disponible.