Quelle est la pertinence des modèles financiers de valorisation et de calcul de risque en période de turbulence des marchés?

par Emmanuel Deribere-desgardes

Projet de thèse en Sciences de gestion

Sous la direction de Philippe Dessertine.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre) , en partenariat avec Je2478 ceros (laboratoire) depuis le 17-03-2010 .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est d'apporter une réponse aux problématiques de risque de modèle auxquelles les institutions financières sont soumises dans le cadre de la valorisation et du calcul du risque des actifs qu'elles détiennent en portefeuille. dans une perspective de marché stable, les valorisations, et le calcul du risque de portefeuilles associé au choix d'opter pour des méthodes linéaires ou semi linéaires paraissent fiables pour des produits simples, mais biaisent la réalité économique de produits plus complexes comme par exemple, les produits optionnels, ou les produits structurés. il faut passer alors à des techniques de calcul plus fines, intégrant plus de variables comme l'utilisation de modèles quadratiques. en perspective de marché instable, nous avons pu constater à quel point les résultats de modèles aussi élaborés soient-ils, pouvaient altérer la réalité économique des marchés. la crise des subprimes en est un exemple intéressant : le décalage entre les marked to market et les marked to model pour des classes d'actifs comme les cdo d'abs ont été considérables. quelle est alors la fiabilité d'un modèle de valorisation et de calcul de risque ?notre sujet de recherche sera d'apporter une réponse aux problématiques de risque de modèle en étudiant les différents modèles de valorisation et de calcul des risques qui sont disponibles pour chaque classe d'actifs. nous déterminerons à partir de quel moment et pourquoi l'un est préférable à l'autre en période de crise, afin d'avoir une approche de la réalité financière des marchés la plus juste possible.


  • Pas de résumé disponible.