Apport de la modélisation dynamique par les options réelles sur le processus de décision d'investissement d'adaptation et de mitigation dans le contexte spécifique des systèmes tropicaux insulaires.

par Vincent Deodat

Projet de thèse en Sciences économiques

Sous la direction de Dominique Lepelley.

Thèses en préparation à La Réunion depuis le 01-10-2010 .


  • Résumé

    Face à l'incertitude épistémologique qui entoure l'amplitude et la temporalité des phénomènes du changement climatique, toute politique publique d'adaptation ou de mitigation du changement climatique est évaluée à l'aune de sa capacité à articuler le couple incertitude/temps de manière à minimiser la notion de regret. au-delà de l'analyse traditionnelle coût/bénéfice, la modélisation par les options réelles constitue un apport significatif à la théorie de la décision à même de rendre compte de la dynamique inhérente au processus séquentiel à déployer en contexte d'incertitude. l'idée est dès lors de tenter de modéliser les choix d'investissements d'adaptation au changement climatique et de mitigation des émissions carbone sur l'espace circonscrit d'un système tropical, en premier lieu la réunion une fois l'efficience de la méthode démontrée.. la méthode options réelles est convoquée pour rendre compte notamment des investissements à effectuer dans les domaines des infrastructures de protections des côtes et zones inondables, de la prévention des glissements de terrain, ou pour définir les choix agricoles optimaux dans le temps en fonction de l'évolution de l'information et des signaux climatiques.


  • Pas de résumé disponible.