Le devenir des anciennes eleves d'un pensionnat de jeunes filles. le cas des maisons d'education de la legion d'honneur.

par Martine Inisan (Dubois)

Projet de thèse en Anthropologie

Sous la direction de Agnès Fine.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 06-12-2010 .


  • Résumé

    Alors même que l'histoire des maisons d'education de la légion d'honneur commence à être bien connue, peu de travaux ont étudié d'un point de vue sociologique les générations d'anciennes élèves. le cas de ces maisons, sans aucun doute les rares (voire les seuls) internats publics réservés à l'éducation des filles, véritable creuset voué à l'excellence où le port de l'uniforme est obligatoire et les résultats scolaires performants, mérite qu'on s'y attarde à un moment où notre société s'interroge sur les modes d'éducation, les règles de vie en collectivité, le pensionnat, les vertus de l'uniforme, la transmission des valeurs de la famille, l'appartenance à des réseaux sociaux… le fonctionnement de ce système éducatif atypique et sélectif par son mode de recrutement suscite l'intérêt et interroge sur la corrélation qui pourrait y avoir entre une homogénéité sociale et succès scolaire. qui sont ces ‘demoiselles' pétries de l'éducation reçue pendant ces années passées dans ces maisons et attachées aux valeurs du réseau social dont elles sont originaires ? il semble intéressant de prendre pour objet de recherche les femmes qui ont passé plusieurs années de leur vie d'adolescente en internat dans un établissement non mixte. ce projet de thèse s'oriente donc vers une analyse du devenir d'anciennes élèves passées par l'une des maisons d'education de la légion d'honneur et s'inscrit dans les recherches genre dans la mesure où on peut sans risque faire l'hypothèse qu'une éducation non-mixte à la période de l'adolescence – si importante pour la construction de l'individu social – a dû marquer profondément les personnes concernées. on se demandera ce qu'elles ont fait de leur vie ? qu'ont-elles fait de cette éducation qu'elles ont reçue ? l'idée n'est pas seulement de réaliser des portraits d'anciennes élèves dans des périodes et des contextes différents mais surtout de tenter de faire l'analyse, à travers ce qu'elles sont devenues, des apports et des contraintes du type d'éducation qu'elles ont reçu.


  • Pas de résumé disponible.