L'information preventive sur les risques majeurs a l'ere du principe de precaution : sociologie des situations de risques territorialises.

par Dominique Bonnetaud (Dolisy)

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Francis Chateauraynaud et de Jean-Michel Fourniau.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 08-12-2010 .


  • Résumé

    Les discours et débats qui accompagnent chaque catastrophe naturelle ou technologique mettent en évidence les difficultés qu'ont les différents acteurs, à anticiper et intégrer les dangers à proximité de leur lieu de vie. les institutions en charge de la prévention des risques se retrouvent d'accord sur un objectif de fond à développer, qui est la culture du risque, et sur une formule : chacun doit être acteur de sa propre sécurité. la question que nous nous posons porte sur les conditions d'une meilleure efficacité de la chaine d'actions de la prévention des risques, pour créer un équilibre entre les deux volets allant d'actions plus opérationnelles à un volet plus culturel, et s'appuyer davantage sur des expérimentations. notre corpus textuel sera réalisé à partir des trois bannières, sorte d'étendards de l'agir administratif construit dans les vingt dernières années : la bannière ‘une confiance lucide' avec sa doctrine, la bannière ‘action pédagogique' avec l'équilibre revendiqué par les acteurs entre volet opérationnel et volet culturel, et la bannière ‘expérimentation' avec sa mise en situation. les deux premières sont constitutives des deux formes principales d'information préventive – l'information-communication et l'information-éducation – la troisième consiste en des exercices de simulation d'accidents. la méthode d'analyse des entretiens, thématique et argumentative, et de la littérature grise, se fera avec l'aide de la socio-informatique. la démarche est celle du laboratoire gspr de l'ehess, qui est de suivre, dans la durée, des dossiers au croisement des trois champs : ‘risque', ‘démocratie participative', et ‘argumentation'.


  • Pas de résumé disponible.