Assimilations et contradictions dans la formation identitaire des regions francaises d'outre-mer du postcolonialisme a nos jours : regards croises sur la guadeloupe a travers une retrospective de la mediatisation du mouvement populaire de 2009.

par Annick Delannay

Projet de thèse en Anthropologie

Sous la direction de Jonathan Friedman et de Bruno Ollivier.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 14-12-2010 .


  • Résumé

    En hiver 2009, les régions françaises d'outre-mer sont secouées par une grave crise sociale. en france hexagonale les médias s'emparent de l'évènement. mais quel est son champ discursif ? le mouvement était-il animé par une idéologie indépendantiste (thème souvent repris), par une lutte des classes ou une idéologie identitaire ? que disent en réalité les syndicats et les politiques ? que désire le peuple ? en guadeloupe, la population est fortement mobilisée autour d'elie domota, leader du lkp et la caméra reste braquée sur deux slogans phares : ‘lyanaj kont pwofitasyon', ‘la gwadloup se péyi en nou, la gwadeloup se pa ta yo, yo pa ke fè sa yo lé nan péyi nou'. dans la rue, le discours est créole et si domota précise que ce n'est pas une mobilisation ‘blan-nèg', il reconnaît pourtant : ‘nous sommes dans un rapport de classes et de races dans ce pays'. a partir d'une définition pragmatique qui pose comme identité créole et multiculturelle la caractéristique première des peuplades caribéennes, ce que des acteurs qui seront étudiés dans leurs pratiques notamment comme tel (edouard glissant, daniel maximin,…), la recherche questionnera la dimension paradoxale de cette identité en construction depuis 1848, en guadeloupe principalement et son intégration dans un contexte contemporain mondialisé et médiatisé. elle tentera de montrer comment cette formation relève de logiques contradictoires et conflictuelles entre la reconnaissance d'un héritage multiculturel par les ultramarins et les enjeux qui sous-tendent cette reconnaissance lorsqu'elle est confrontée à un héritage esclavagiste et à la mondialisation.


  • Pas de résumé disponible.