La phénoménologie du mouvement mise en question par l'épreuve de la danse. merleau-ponty et cherkaoui

par Florence Daupias d'alcochete

Projet de thèse en Philosophie (métaphysique, épistémologie, esthétique)

Sous la direction de Marlène Zarader.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de Langues, littératures, cultures, civilisations - ED 58 depuis le 09-09-2010 .


  • Résumé

    Notre enquête s'enracine d'abord dans une étude des phénoménologies du mouvement, en s'articulant particulièrement autour de celle de merleau-ponty. elle se poursuit dans la recherche des raisons de l'impensé qu'est la danse au sein de la philosophie, attachée pourtant à penser à la fois les arts et le mouvement. enfin, en se fondant sur ce que certaines pratiques de la danse peuvent donner à penser, elle s'ouvre sur la remise en question des descriptions par merleau-ponty du corps dansant. tout comme l'étude des peintures de cézanne permettait au phénoménologue d'atteindre le sol primordial de la vision, nous analyserons la danse avec cherkaoui dans l'espoir de dévoiler, en deçà des présupposés familiers et des hiérarchies culturelles, la nature originaire du mouvement.


  • Pas de résumé disponible.