Le paysage religieux de Senji. Etude architecturale et iconographique des édifices religieux de la ville de Senji (Tamil Nadu, Inde du Sud) et de sa région.

par Anne Davrinche

Projet de thèse en Langues, civilisations et sociétés orientales


Sous la direction de Vincent Lefèvre.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) depuis le 06-12-2010 .


  • Résumé

    Le site archéologique de Senji se situe dans l’Etat du Tamil Nadu en Inde du Sud. Il est connu pour son ensemble fortifié qui se déploie sur trois impressionnantes collines de granit, qui a contribué à forger une partie de l’histoire de cette région du XVe siècle au XIXe siècle. Célébré pour son système défensif, l’architecture religieuse de Senji n’a jusqu’à présent jamais été étudiée dans son intégralité. Cette thèse se propose de faire une étude détaillée des temples et des lieux de cultes hindous de Senji et de sa région proche. Elle traite des édifices de pierres dédiés aux grandes divinités du panthéon hindous et analyse les relations idéologiques qu’elles entretiennent avec les divinités locales et de village, dont le culte ne s’exprime pas toujours par des structures pérennes. Les monuments sont replacés dans leur contexte historique, datant majoritairement du XVIe siècle pendant la période de domination Vijayanagara- Nāyaka. L’histoire de la dynastie Nāyaka de Senji est examinée afin de comprendre les motivations des commanditaires. A travers une étude architecturale détaillée et une analyse des thèmes iconographiques présents sur le site, on tente de déterminer les principes qui régissent la construction de ces temples à l’époque, ainsi que leur utilisation politique dans un contexte militaire et troublé, servant des besoins d’affirmation et de légitimité du pouvoir des souverains de Senji au XVIe siècle. Cette étude contribue également à considérer le site sous une vue plus patrimoniale et en terme de protection des monuments historiques et de l’héritage architectural indien.

  • Titre traduit

    The religious landscape of Senji. Architectural and iconographic study of the religious monuments of Senji (Tamil Nadu, South India), and its close area.


  • Résumé

    The archaeological site of Senji (Gingee) stands in Tamil Nadu, in Southern India. Senji is famous for its fortified walls and castles built upon and between the three main granitic hills of the area, which contributed to change this part of the Tamil country History between the 15e and the 19e centuries. Known for its military aspects, the religious architecture of Senji had yet never been under proper and full study. This dissertation tries to make a detailed study of the Hindu stone temples and places of worship in Senji and its close area. The research focuses on the pan-Indian Hindu temples and analyses the existing relation between them and the local goddesses whom places of worship are not systematically built in long lasting materials. Monuments are situated in the original historical context, mainly in the 16e century during Vijayanagara-Nāyaka domination. The history of Senji’s Nāyaka dynasty is also analysed in order to understand the concepts that rules temples constructions à these times, and the use of religious architecture in this troubled and warfare context, serving the purpose of legitimacy of their power on the 16e century. This research also tries to consider Senji as the object of conservation and preservation, and in terms of Indian cultural and architectural heritage.