Histoire de l'enseignement de arithmétique pour les filles dans les ecoles primaires de la somme, de la fin du xixe siècle a la veille de la seconde guerre mondiale.

par Maryse Cuvillier (Decayeux)

Projet de thèse en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Bruno Poucet.

Thèses en préparation à Amiens depuis le 14-10-2010 .


  • Résumé

    Mon projet de thèse se place dans le champ de l'histoire d'une discipline scolaire, l'arithmétique, pour les filles ,dans les écoles primaires de la somme au cours de la troisième république. je m'inscris ainsi dans la lignée des travaux menés par andré chervel, bruno belhoste , bruno poucet, brigitte dancel et d'autres historiens des disciplines scolaires. ce type de recherches nécessite le recueil et l'analyse de sources qui mettent en lumière les différents acteurs qui évoluent dans une classe:le maître et les élèves, mais aussi le ministère de l'instruction publique et ses représentants hiérarchiques. il se trouve qu'aux archives départementales de la somme, il existe de nombreuses sources manuscrites et imprimées qui permettent d'apporter des réponses aux questions posées, c'est pourquoi j'ai choisi ce département comme terrain de recherche. mes précédents travaux ont permis d'aboutir à un certain nombre de conclusions concernant les finalités de l'arithmétique et la question de l'enseignement des filles:en effet, celles-ci ont des résultats inférieurs à ceux des garçons dans ce domaine. mon projet de thèse s'inscrit dans la suite de ces travaux et porte sur la question de la scolarisation des filles dans le public et dans le privé, leurs performances tout au long de cette période, le contenu et les finalités de l'enseignement qui leur est proposé, la question de la formation des institutrices congréganistes et laïques. en plus de l'étude des sources disponibles aux archives municipales, départementales et nationales, je prévois une analyse qualitative des copies de certificat d'études primaires en utilisant les techniques informatives.


  • Pas de résumé disponible.