L'homme mimétique et ses communications.

par Daiana Manoury (Dula)

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Béatrice Galinon-Mélénec.

Thèses en préparation à Le Havre , dans le cadre de École doctorale Littératures, cultures et sciences sociales (Caen) depuis le 19-11-2009 .


  • Résumé

    Le désir mimétique structure l'être humain, il est alors naturel de le voir à l'oeuvre dans la renaissance ontologique que rendent possible les théories de l'information et de la communication. nous allons montrer combien l'aptitude de l'homme à procéder par imitation est à la base des recherches, des connaissances et des innovations liées au numérique. en ce sens, la figure du mime nous semble doublement signifiante : de la réalité des représentations communicationnelles (gestes et jeux de physionomie), et du virtuel des imitations rendues possibles par les nouvelles utilisations de la parole (correspondances électroniques, forums, etc.). notre recherche prendra appui dans : - la question de la création des logiciels dont la logique se construit en miroir de la logique cognitive humaine ; par exemple, le langage informatique emprunte beaucoup aux modèles que propose la linguistique, en les imitant de façon structurante ; - l'observation de la communication homme-machine conduit à l'examen des interfaces, c'est-à-dire à des recherches multimodales visant à associer les sens habituellement à l'oeuvre dans la communication interpersonnelle et l'ordinateur, afin de rendre les communications homme-machine beaucoup plus naturelles ; - l'étude de la communication homme/homme médiatée par les machines passe par la prise en compte du fait que l'informatique n'est pas uniquement le lieu où se logent des données dont le formatage les rendrait inertes, mais l'espace où se déploie une intelligence nouvelle, complémentaire à celle de l'homme, et qui prend en charge des fonctionnements et des efficacités devenues indispensables. le désir mimétique structure l'être humain, il est alors naturel de le voir à l'oeuvre dans la renaissance ontologique que rendent possible les théories de l'information et de la communication.


  • Pas de résumé disponible.