Discours sur l'histoire sur la littérature et la langue chez les auteurs maghrébins et Québecois. Caractérisation sémantique et énonciative.

par Ourdia Djedid

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Jean-François Jeandillou.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Connaissance, langage et modélisation (Nanterre) depuis le 06-11-2006 .


  • Résumé

    Ce projet a pour ambition de décrire et analyser lingistiquement les lieux de définition de la culture dans les textes de mostefa lacheraf.le discours de l'historien sera interrogé sur les stratègies linguistiques par lesquelles il produit un discours légitime sur la culture et la nation. cette étude permettera de comprendre quelle visison du citoyen et de la société est mise en avant.le point de départ est l'hypothèse formulée à propos du discours lacherafien comme étant lui même porteur d'une ambivalence quant au contenu à donner au projet culturel et sociétal de l'algérie indépendante. ce discours qui se veut progressiste peine en effet à s'émanciper autant du discours colonial qui l'a engendré et auquel il s'oppose que du discours post colonial qui pérpétue une certaine rhétorique autoritaire traditionnaliste qui ne laisse pas de place à une voix discordante.on se focalisera sur l'étude des stratègies argumentatives investies, sur la rhétorique et les contenus exploité dans sa conception de la culture.il s'agira de caractérider le discours d'autorité et la rhétorique post coloniale d'un point de vue linguistique. comment procède ce disours qui se donne pour mission de définir les rôles des agents sociaux(écrivains, paysans,peuple..).d'un point de vue méthodologique, on s'appuiyera sur les donnée de la thérorie de l'argumentation dans le discours ainsi que sur les outils conceptuels de la linguistique textuelle.


  • Pas de résumé disponible.